JEAN-PAUL RIOPELLE

Jean-Paul Riopelle naît à Montréal en 1923. Attiré par la peinture dès son jeune âge, il s’inscrit au programme d’art de l’École du meuble de Montréal en 1943, où il rencontre Paul-Émile Borduas. Cette étape est déterminante dans la vie de Riopelle qui allait se joindre au groupe des Automatistes et être l’un des signataires de l’illustre manifeste de 1948, Refus global. L’artiste s’établit plus tard à Paris, où il devient le seul peintre canadien reconnu en Europe et dans le reste du monde. Stylistiquement lié à certains des plus importants courants de son temps, Jean-Paul Riopelle déploie une œuvre riche et variée qui constitue son principal héritage, oscillant d’une manière complètement inédite entre abstraction et figuration.